LE VOYAGE PAR L'IMAGE

LE VOYAGE PAR L'IMAGE

ITALIE - Ville de Naples - arrivée dans la ville

 

Vol au-dessus de Naples

DSCN9857.JPG

 

 

 

 

 

Stendhal, follement amoureux de la ville de Naples, estimait qu’il fallait au moins avoir vu Naples une fois dans sa vie avant de mourir !

 

Goethe écrivait dans son journal de voyage en Italie, de Naples : « Quoi qu’on dise, quoi qu’on raconte ou qu’on dépeigne, Naples dépasse tout : la rive, la baie, le golfe, le Vésuve, la ville, les campagnes voisines, les châteaux, les promenades… J’excuse tous ceux à qui la vue de Naples fait perdre les sens ».

 

 

 

 

 

J’ai souvent songé à ces commentaires, mais avant de visiter NAPLES, je me suis d’abord arrêtée pendant plusieurs années à Rome, Venise, Florence.

J’ai adoré marcher dans les rues, photographier les monuments, admirer les œuvres d’art et découvrir les trésors que m’ont révélés ces trois villes lors de mes nombreux séjours.

Le coup de foudre que j’ai éprouvé pour Rome et pour Florence m’a amené à y revenir plusieurs fois.

Pour Venise, la déception fut immédiate. Tout le monde m’avait vanté l’arrivée en train dans la ville. Mais, j'ai été accueillie par la pluie, les odeurs et le ciel nuageux !

Le lendemain, le soleil brillait et la beauté des lieux s’est imposée à moi. Je suis donc revenue également plusieurs fois à Venise.

 

 

 

 

 

Ce que j’ai éprouvé en découvrant la ville de NAPLES à la sortie de l’aéroport de Capodichino se révéla comme à Venise très décevant.

Le premier jour, le temps était gris certes, mais à cela s’ajoutait un environnement surprenant bien loin des phrases écrites par Stendhal et Goethe à leur époque.

 

 

 

 

 

DSCN9343.JPG

 

 

 

 

 

 

DSCN9344.JPG



 

 

 

 

 

 



06/11/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi