LE VOYAGE PAR L'IMAGE

LE VOYAGE PAR L'IMAGE

MAROC : AGADIR à ESSAOUIRA

 

 

 

 

À partir d’AGADIR pour rejoindre ESSAOUIRA, il faut longer l’Océan atlantique. Il est conseillé d’ailleurs de faire le plein d’essence, car les stations-service sont rares !

 

 

 ESSAOUIRA-AGADIR-avril 08 021.jpg

 

 

 

Dans cette région peu peuplée poussent des arganiers.

 

 

 

 

MAROC 10 - N° 3 130 (2).jpg

 

 

 

 

 

Le bois de cet arbre fournit du charbon.

Ses feuilles plutôt épineuses et ses fruits, de la taille d'une grosse olive, nourrissent le bétail.

Quant à l'amande de leur noyau, elle donne une huile très riche, à l'odeur forte, utilisée en cuisine et pour les soins du corps.

 

 

 

Un arganier


 ESSAOUIRA-AGADIR-avril 08 040.jpg

 

 

 

ESSAOUIRA-AGADIR-avril 08 047.jpg

 

 

 

 

Conduite par mon guide dans une Coopérative, j’ai eu le privilège de voir les employées travailler les amandes pour en extraire l’huile très recherchée depuis ces dernières années en Europe.

L'autorisation de les photographier m'a été accordée.

 

 

 

 

Coopérative de femmes

MAROC 10 - N° 3 209 (2).jpg

 

 

 

 

Ce travail représente pour ces femmes  l’accès au savoir (cours d’alphabétisation) et un revenu complémentaire pour chacune d’entre elles.

 

 

 

  Coopérative de femmes

 

 

 

 

 

Mon guide a achevé sa leçon en me présentant un berger au bord de la route. Les chèvres occupées à festoyer dans les arbres ont ignoré mon appareil photographique, mais pas le berger !

Un spectacle qui se monnaie certes, mais qui est insolite !

 

 

 

 

 

 

 

À l’entrée des villages, des boutiques vendent des bananes petites et succulentes cueillies dans les bananeraies qui bordent l’oued Aït-Ameur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques constructions nouvelles prévues pour les amoureux du surf jalonnent la route.

La ville d'  ESSAOUIRA   est proche !

 

 

 

ESSAOUIRA-AGADIR-avril 08 011.jpg

 

 

 

 

À 60 km au nord d’AGADIR, le village d’Imouzzèr-Des-Ida-Outanane offre l’hospitalité à l’intérieur de ses maisons blanchies à la chaux, à tous les voyageurs désireux de partager le traditionnel thé à la menthe.

Invités par les habitants du village, les touristes de passage peuvent également y déguster le miel et le pain fabriqué dans chaque foyer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous conseille de vous arrêter dans ce joli petit village pour le miel, l’hospitalité de ses habitants, mais aussi pour la beauté des paysages !

 

 

 

MAROC 10 - N° 3 033 (2).jpg


 

 

 

 

 

 

 

 BON VOYAGE VIRTUEL !

 

 

 

 

 

 

 

Cliquer sur :

 

MAROC

- De l'écrit à la Photographie

- MAROC : MARRAKECH (quelques anecdotes)

 

Ecrivains marocains - un aperçu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



13/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres