LE VOYAGE PAR L'IMAGE

LE VOYAGE PAR L'IMAGE

MALTE : Début de la visite du nord de l'île - Ville de MOSTA

 

 

 

La nuit était descendue sur la ville sans que je m’en aperçoive.

 

Je passai devant l’Auberge de Castille puis je me hâtai vers Merchant's street. Je retrouvai facilement mon restaurant maltais. Mon estomac avait oublié les pâtes avalées au milieu de l'après-midi dans une Pizzeria à Sliema !

 

 

 

restaurant maltais

 

 

 

Le serveur me plaça comme je le souhaitais face au comptoir. Ce jour-là, seuls deux jeunes Anglais bavardaient à une table voisine en attendant leurs commandes.

 

J’optai pour des courgettes farcies à la maltaise avec un parterre de légumes, un verre de vin rosé maltais et un dessert tellement beau à regarder que sa vue me persuada du plaisir que j’allais avoir à le déguster.

Ce repas simple, mais typique fut à la hauteur de mes attentes. Il les dépassa même. Je passai un délicieux moment à me reposer, observer et apprécier des mets bien préparés.

 

Avant de rentrer à l’hôtel, je fis un dernier tour aux alentours de la Co-Cathédrale Saint-Jean où stationnaient des taxis.

 

 

 

DSCN3488.JPG

 

 

 

 

Pour avoir une idée plus précise de l’île de Malte, il me restait encore à accomplir la visite du nord de l’île avec Citysightseeing Malta, le bus bleu et pour cela prendre le bateau taxi vers Sliema.

 

Le lendemain matin, le soleil qui éclairait les trottoirs et qui balayait les façades, me conduisit, vers St-John’s square, au pied de la Co-Cathédrale, où stationnaient les taxis que j’avais repérés la veille.

 

 

Taxis près de la Co-Cathédrale

DSCN3212.JPG

 

 

 

 

Déposée à l’embarcadère du Port de Marsamxett, je pris le ferry et réglai mes 1,50 euro pour rejoindre la ville de Sliema.

 

 

 

DSCN4787.JPG

 

 

 

 

 

Comme lors de mon dernier voyage effectué dans le sud de l’île, je pris le bus couleur bleue stationné près de l’embarcadère de Sliema.

 

Nous traversâmes d'abord une campagne où le figuier de Barbarie, gros cactus qui sert éventuellement de haie, s’imposait d’une façon anarchique un peu partout.

Caroubiers, figuiers, citronniers, orangers, néfliers, bougainvilliers se disputaient les emplacements où les habitations avaient rogné depuis longtemps les campagnes.

Il ne faut pas oublier que lîle de Malte a une des densités de population les plus fortes au monde.

 

 

 

Je descendis à l’arrêt du village de MOSTA, connu pour le dôme de l’église St Mary.

 

 

DSCN4074.JPG

 

 

 

 

Troisième dôme d’Europe par la taille après Saint-Pierre de Rome et Sainte-Sophie de Constantinople, il constitue l’un des repères de l’île.

 

À l’intérieur, on peut y admirer la coupole et photographier la bombe qui tomba dans l’église alors qu’elle était remplie de fidèles. Par miracle, l’engin n’explosa pas.

 

 

 

 

Coupole DSCN4114.JPG

 

 

Bombe

DSCN4093.JPG

 

 

 

 

 

Avant de reprendre le prochain bus, je me promenai dans les rues. J’y notai la couleur de la pierre changeant de teinte avec le temps et y admirai rosiers, bougainvilliers et bien d’autres plantes qui m’étaient inconnues. J’appris plus tard que cette ville, avec ses 20 000 habitants, est l’une des plus importantes de Malte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je regagnai l’arrêt de bus pour reprendre mon voyage en direction de Mdina, village médiéval.

 

 

 

 

 

 

 

BON VOYAGE VIRTUEL !

 

 

 

 

 

 

 

Cliquer sur :

 

Découverte de l'ILE DE MALTE

 

Ecrivain maltais - un aperçu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



03/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres