LE VOYAGE PAR L'IMAGE

LE VOYAGE PAR L'IMAGE

MALTE : La VALETTE - visite à la Casa Rocca Piccola

 

 

 

Je délaissai  les boutiques des bijoutiers à la recherche d'un lieu où pourraient se conjuguer repos et nourriture. Quelques mètres suffirent. Ce qui m'amena à la conclusion qu'à La VALETTE,  trouver un endroit pour manger est une tâche aisée.

 

Dans un petit restaurant influencé par la cuisine italienne, un employé  me proposa,  nullement découragé par mon vocabulaire assez proche de celui pratiqué par nos collégiens français, quelques recettes à base de pâtes, mais à la mode maltaise.

 

Une chose est certaine, la main du cuisinier avait égaré trop d'épices dans mon assiette ! Heureusement que la note n'était pas aussi relevée que le plat dégusté !

 

Ce repas achevé dans une pièce sombre où quelques Maltais silencieux dégustaient leur repas avant de reprendre leurs activités,je gagnai à nouveau Républic Street. Mon regard s'arrêta sur un panneau posé sur le trottoir.

 

 

Casa Rocca Piccola

 

 


Cette enseigne annonçait la visite de la casa Rocca Piccola qui est à mon sens une des rares maisons maltaises ouvertes aux touristes.

 

Construite en 1580, cette demeure est encore aujourd'hui habitée par une vieille famille de l'île de Malte.

 

À l'entrée, une employée m'orienta vers une guide. Je m'acquittai rapidement des 10 euros demandés.

 

 

 

 

 

 

La guide nous invita à ranger nos sacs et appareils photo dans une armoire puis nous distribua en fonction de nos nationalités un résumé de la visite.

Ceci ne m'empêcha pas d'essayer de saisir ce que la guide expliquait en anglais aux autres touristes. Je devinai que j'étais la seule française et que la guide était une membre de la famille vivant encore dans cette demeure.

 

D'une pièce à l'autre, je multipliai les étonnements.

J'admirai un très beau buffet aux armes des chevaliers. Il s'agissait du plus vieux meuble de Malte.

Puis je m'attardai avec ravissement dans la salle à manger d'hiver évoquant le raffinement de l'époque avec une décoration à la sicilienne.

Je m'étonnai également des nombreux ouvrages contenus dans la bibliothèque.

Dans un petit couloir, près de cette dernière, une collection d'échecs m'amusa. D'autant que je lus sur la traduction qu'un de ces jeux possédait une reine sans couronne. Ce qui prouve qu'il s'agissait bien d'un jeu d'échecs maltais.

De là,  je contemplai, songeuse, la chambre où dans un très beau lit à baldaquin naquirent neuf enfants qui survécurent tous. Je crois que c'est à cause de cet événement que ce lit, considéré comme porteur de chance, est souvent touché par certains touristes superstitieux.

 

Mon but n'est pas d'énumérer ici le contenu des autres pièces de cette habitation qui, toutes,  présentaient cependant un intérêt certain. C'est le travail des voyagistes, d'internet, des brochures touristiques.

 

J'ai seulement regretté de ne pas comprendre la langue de Shakespeare. Cela m'aurait permis d'apprécier les anecdotes ne figurant pas dans le résumé, mais relatées par la guide aux autres touristes.

 

La visite s'acheva par un tour dans les abris souterrains de la Seconde guerre mondiale en parfait état de conservation. Ils pouvaient abriter jusqu'à 150 personnes.

 

Après avoir repris mes affaires, je fis un détour dans le magasin de souvenirs pour acheter bien sûr une documentation sur l'histoire de cette maison.

 

En sortant, je songeai à la beauté de l'intérieur de cette demeure dont une douzaine de pièces seulement était présentée au public. D'après la publicité, la maison en comportait une cinquantaine.

Comme indiqué ci-dessus, l'extérieur ne laisse absolument pas présager qu'à l'intérieur le raffinement, l'opulence et l'histoire attendent les visiteurs.

 

 

 

Casa Rocca Piccola

DSCN4744.JPG

 

 

 

 

Je poursuivis ma promenade dans cette rue, bien décidée à prendre le ferry pour rejoindre la réputée station balnéaire de SLIEMA, située face à La VALETTE.

 

 


 

 




 

 

 

 

 

BON VOYAGE VIRTUEL !

 

 

 

 

 

 

Cliquer sur :

 

Découverte de l'ILE DE MALTE 

 

Ecrivain maltais - un aperçu

 

 

 

 

 

 

 

 



28/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres